OBJECTIFS

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant de 1989 considère l’enfant en tant que personne, membre de la famille et de la collectivité, détentrice de droits et de responsabilités adaptés à son âge. L’idée transmise à travers cette définition et l’ensemble des textes de protection de l’enfance, est que l’enfant est un être humain avec des droits et une dignité. Ce qui caractérise l’enfant, c’est sa jeunesse et sa vulnérabilité. 

 

En effet, l’enfant est un être en pleine croissance, un adulte en devenir, qui n’a pas les moyens de se protéger seul. Aussi doit-il faire l’objet d’un intérêt particulier et d’une protection spécifique. C’est dans cette optique que des textes proclamant la protection de l’enfant et de ses droits ont été adoptés.

Conçus par l’artiste Ahtzic Silis, les Ateliers Pédagogiques & d’Arts Plastiques, invitent chaque enfant à prendre (sa) place, à donner sa parole, à structurer son langage au sein d’un groupe. Les droits des enfants n’existent que parce que nous formons un peuple, une société. Parler et faire ensemble autour de ces droits, c’est rappeler le sens de notre collectivité, et continuer à soutenir ce qui nous fonde en tant qu’être humain, social et politique. 


 

● Objectifs de l’atelier :


Une série d’affiches sur le thème des Droits de l’Enfant a été conçue pour établir un processus de dialogue entre l’intervenant et les enfants/adolescents, dans le but de leur faire connaître et comprendre le sens et la valeur de leurs droits fondamentaux. Ce travail peut aider les enfants à s’exprimer en révélant, par le dessin, leurs désirs et leurs doléances. Des questions peuvent éventuellement être identifiées et des actions peuvent alors se mettre en place le cas échéant, avec la participation des enseignants, d’assistants sociaux, de psychologues, de juristes, etc.

A l’issue de ces ateliers, une initiative a été prise pour mettre en oeuvre le projet dans des écoles de Lyon et San Salvador, non seulement pour confronter les élèves à des techniques artistiques variées, mais aussi et surtout pour créer des dialogues fondés sur la reconnaissance de leurs droits, identifier leurs problèmes et développer des compétences sociales de négociation, de résolution des conflits et d’affirmation de soi. D’où la nécessité de réaliser dans cet atelier des affiches, une activité qui permettra aux élèves d’exprimer librement à travers le dessin, leurs visions, leurs perspectives de vie, leur état socio-émotionnel, leurs maux et leurs interrogations. L’analyse de ces dessins (avec l’aide d’enseignants, de psychologues, de médecins, d’artistes, etc.) pourra les aider à comprendre leur environnement et ainsi éviter que d’autres ne les manipulent. En outre, le projet ne vise pas seulement la participation, mais aussi l’engagement actif de tous les membres du système éducatif, pour aider les enfants à devenir autonomes, ouverts, compétents, capables de discernement et utiles dans leur propre vie, leur famille et celle de leur communauté.

_DSC0013.JPG
IMG_0045.jpg
_DSC0009.JPG
IMG_1929.JPG